Le piège du racisme ordinaire

Publié le par Hans Lejarec

Toutes ces préoccupations identitaires et ce racisme sentent mauvais et ne mènent qu'à s'entre-déchirer; précisément le résultat attendu par les dominants qui ont semé la discorde en faisant monter l'islamisme radical.

   

Je continue de penser que cette agitation autour de l'islam est un piège, qui naturel ou conçu par un Think-Tank, est destiné à produire en temps voulu des boucs-émissaires pour un système capitaliste à bout de souffle mais qui, plutôt que de se remettre en cause, compte se régénérer dans le sang.

 

Je n'ai pas lu "le camp des saints" de Jean Raspail , et "comprendre l'empire" de Alain Soral. Si la thèse est celle du complot organisé par les islamistes pour prendre possession de l'europe par infiltration, je crois que c'est les surestimer grandement et sous-estimer la force des cultures en place. Il est primordial de se souvenir toujours que les Islamistes ne sont pas bien considérés dans la population arabe qui sait très bien lire son coran sans que des machos le lui interprète… et qui est au courant de la notion de laïcité et des principes posés par la révolution française. Que ces islamistes aient des fantasmes et que la CIA les aide à rêver ne fait aucun doute.

Les Islamistes sont des produits américains contre l'Europe et pour la préservation du mode de domination par le capital avec, au passage, dopage cynique de l'économie par le commerce des armes. Les terroristes ce sont les immoraux et autres amoraux qui organisent cette barbarie financière.

Je trouve que la jeunesse française, née de parents Magrébins importés par les industriels français comme auparavant les tirailleurs sénégalais, a raison de se révolter contre les conditions qui lui sont est faite par les financiers et milliardaires de tous poils avec la complicité de nos élites. Je ne parlerai pas du racisme ordinaire de l'administration que j'ai vécu la semaine dernière avec l'ingénieur informaticien niveau grande école qui travaillait à créer une EURL. Il est africain et cela s'entend au téléphone. La manière vicieuse dont l'imbécile de la CCI de Vichy a refusé de lui donner des informations compréhensibles m'est insupportable. Cela m'a donné honte d'être français. J'aurais voulu la baffer. Il m'a expliqué qu'il était habitué…

 

J'aimerais que les jeunes et moins jeunes français nés de parents français, les blancs de blancs chrétiens (les wasp européens ) soient un peu plus réactifs ; un peu plus républicains et qu'ils revendiquent un peu plus fort et plus énergiquement qu'on applique des politiques économiques, industrielles et sociales tournées vers l'intérêt général. J'aimerais qu'ils restent centrés sur les principes républicains, de mérite « Les Hommes naissent libres et égaux en droits »….

 

Les islamistes, comme les anti-islamistes, les identitaire, ce nouveau mot pour racistes, d'un côté comme de l'autre, s'égarent en se battant comme des chiens ; les uns parce qu'ils se sentent lésés et les autres parce qu'ils sont agressés. L'agitation autour de ces tensions contribue à répandre l'égarement et à nous affaiblir. Par nous, je veux dire les dominés, le peuple quel que soit la couleur de ses composants.

Le vrai problème porte sur le contexte qui crée ces tensions ; c'est-à-dire qu'il est économique et derrière l'économie idéologique.

 

Il est, ce problème en Allemagne et plus précisément chez Mme Merkel qui gère l'Allemagne comme une ménagère de kolkhoze sans se préoccuper de là où elle entraine les autres pays et l'Europe qu'elle laisse s'inféoder aux Etat-Unis et aux financiers associés assoiffés de profits personnels. Un peu d'étoffe Mme Merkel, faites comme les rois d'autrefois, ils ne soumettaient pas la stratégie au finances, mais financaient leur stratégie ! Montrer qu'on peut être du peuple et savoir gouverner comme le chancelier Kohl !

 

Si le peuple français au lieu de s'entre-déchirer exigeait comme le peuple de certains pays arabes aujourd'hui qu'on mène une politique conforme à ses intérêts à long terme, et qu'on fasse disparaître toutes les prébendes, passe-droits et privilèges des élites, nous pourrions mettre ces jeunes maghrébins et ces fonctionnaires ou politiciens d'élite au travail dans un bon projet d'avenir français ou d'Europe des peuples européens ; et tous ces faux problèmes disparaîtraient dans 10 ans. Nous pourrions même nous payer le luxe de nouer des liens solides avec les pays arabes en développement grâce à cette jeunesse et à l'histoire du français dans ces pays.

Si la France debout s'appuyant sur une idéologie républicaine solide parvenait à corriger le tir européen vers l'indépendance idéologique et économique, ce redressement prendrait une ampleur mondiale et l'avenir en serait changé.

 

Mais qui ose en France annoncer fièrement qu'il va voter franchement à gauche, qu'il va voter avant tout pour les valeurs républicaines et qu'il veut la mort de la dérégulation dans la finance et dans la concurrence ? Qui ose prendre des risques, descendre dans la rue, écrire son mécontentement des banques, des avocats, des politiques ? Monsieur tout le monde, a trop peur de se déconsidérer aux yeux de ses voisins « bien-pensants » Pensez on lui a tellement répété que le bolchevik c'était l'horreur ! Eh bien non l'horreur c'est la pauvreté dans un océan de richesse, l'horreur c'est les inégalités, l'horreur c'est la manipulation des masses… L'horreur c'est la barbarie financière et son idéologie. N'oubliez pas que le peuple russe n'a mangé à sa faim qu'avec le communisme et qu'avant on exportait le blé. Même en Russie le capitalisme tsariste a eu de beaux jours sur le dos des morts de faim !

C'est tellement plus confortable de hurler avec les puissants ; ou de rester dans la masse que de déranger en informant de cela.

 

La responsabilité idéologique anti-état, anti-sociale, anti-communiste, anti-sémite, anti-arabe, pro-libérale des français élites suivis par les « français wasp moyens » est écrasante. L'amoralité industrielle et entrepreneuriale « blanche » est consternante. La veulerie de bon nombre de français individualistes retranchés sur les restes de leur situation sans se préoccuper de celle des autres est avilissante pour la nation.

Cela n'est pas d'aujourd'hui mais remonte aux débuts de l'industrialisation et trouve une éclatante manifestation dans le gouvernement de Vichy qui a préféré soumettre le pays à une idéologie dévastatrice pour favoriser la destruction de l'idéologie sociale et ouverte aux différences ; la situation d'islamophobie d'aujourd'hui n'en est qu'une variante…

 

Je pense que cette jeunesse désagréable, insoumise, agressive, pourrait être bien s'avérer la chance de la France de sortir in-extrémis avant la ruine du pays par soumission imbécile à l'idéologie dominante. Elle pourrait bien allumer une révolution qui imposerait en France puis ferait envier au monde notre idéologie d'il y a 200 ans. Je rêve de voir les français de tous poils faire ensemble la même chose que les jeunes belges, les tunisiens, les yéménites, les iraniens, les lybiens, les égyptiens, les algériens et mater nos « élites » intermédiaires corrompues ou supérieures dominatrices dans l'intérêt général.

 

DeboutlaFrance,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article