Ils ont des yeux et ils ne voient pas !

Publié le par Hans Lejarec

Plus je lis les mails des descendants de populations historiquement locales, plus je travaille avec des français aux gènes africains et plus je découvre une France et des français consternants de racisme, de xénophobie, de perversité, de lâcheté. J'ai honte du peu d'appropriation de nombre de mes compatriotes des valeurs de courage, d'intégrité, de droiture mais aussi de leur peu de recul sur les situations.

Bien sûr je reçois régulièrement de relations ou de collègues des courriels plus ou moins scandaleux témoignant de la menace arabe. Naturellement aucun ne veut y voir une responsabilité du pays et des dirigeants socialistes (Mitterrand Delors) qui l'on ficelé dans cette situation par la dilution du pays dans une pseudo Europe se résumant en final à un Euro pénalisant et des règles de soumission à un totalitarisme bureaucratique au service des concurrences déloyales étrangères.

J'avais d'abord été choqué quand téléphonant à une CCI avec l'accent africain pour obtenir des informations sur la création d'entreprise l'employée avait sciemment donné des réponses inintelligibles. Oh certes la création d'une EURL c'est très modeste. Ce n'est pas le genre d'affaire qui intéresse ces démarcheurs proposant d'investir dans des petites entreprises … à partir de 5 millions d'euro de chiffre d'affaire ! Mais c'est une entreprise tout de même, mais c'est de la création de richesse réelle tout de même ; bref entreprise prolétaire du français qui rame comme il faudrait en doper beaucoup au lieu que les banquiers les asphyxient….

Cette nuit j'ai lu « omerta dans la police » de Sihem Souid comme un roman de fiction. Au réveil, je suis pincé mais c'était bien réel, un étalage de méchanceté, de corruption, d'ilots de courage dans un univers ou des pervers dominent de lâches abrutis en uniforme…. Indignez-vous disent en chœur Stephane Hesel et Edgard Morin ; Après « aux frais de la Princesse » d'Ivan Stefanovitch, après la raison donnée contre toute évidence à un avocat escroc par une bâtonnière qui ne vaut pas mieux, après la découverte d'un système de harcèlement moral organisé dans mon entreprise, après la confrontation à des pratiques bancaires abusives, après la pénalisation par des pratiques administratives de santé totalitaires inadmissibles… je ne peux à nouveau pas m'en empêcher. On ne peut en effet s'empêcher de penser aux analogies avec le nazisme quand on vous décrit ce formes de coups bas, les coups-tordus, les trafics de statistiques, la corruption, l'abus de pouvoir, l'intolérance à la différence, l'indifférence à la qualité du travail ; devant ces marigots d'indifférence aux vices ces étendues de perversité.

Si encore je pouvais croire que la PAF d'Orly ait été un cas particulier à moment donné à cause d'un mauvais chef que des amis haut placés n'ont pas trop surveillé jusqu'à ce qu'il ne puisse plus être couvert et que l'IGS face enfin son travail. Mais le drame, c'est que depuis qu'il m'est arrivé à moi, le blanc, dans un siège bien convenable d'une entreprise de 20000 personnes très connue, le même genre de harcèlement ; le même genre d'omerta ; le même genre de coup bas ; le même déni du travail non seulement bien fait mais d'une réussite hors norme ; la même exploitation d'une compétence sous employée ; les mêmes félicitations et augmentations tant qu'on ne dérange personne ; et l'ostracisme dès qu'on défend ses valeurs ou qu'on met le doigt sur les petites combines des RH; les mêmes détournements des collègues au lieu du soutien ensuite ; les mêmes vices, les mêmes lâchetés, les mêmes , les mêmes…. J'ai envie de vomir. « Savants maudits, chercheurs exclu »s par Pierre Lance c'est du pareil aux mêmes pour 36 brillants chercheurs. L'administration de santé du Mercator au sang contaminé, en passant par l'hormone de croissance n'en ressort pas grandie et on se demande si elle ne ressemblerait pas à la PAF d'Orly. Evidemment la Ferrari de Kouchner aux frais de son ex ONG ou les magouilles de MAM ou autres appartements de ministres ne font que compléter le décor accréditant la thèse du pourri de haut en bas.

Ces français lâches ou profiteurs valent-ils qu'on travaille avec eux ? Pour eux ? Non assurément. Celui ou celle qui mérite notre politique sociale c'est ce petit soldat héros faite de gènes du Maghreb et élevée en France qui déboulonne un grand chef pourri et tente de s'intégrer dans la société du pays où elle est née. Voilà le vrai courage comme celui du journaliste qui l'aide à écrire et des avocates qui prennent leur cause en main. Des tempéraments comme cela, on devrait en intégrer un peu plus et envoyer tous nos blancs becs amoraux aux Etats-Unis. Je parierais qu'ils vont communier à l'église ! Quand on fait allégeance à un pouvoir temporel opprimant immoral, pourquoi ne pas faire allégeance à un pouvoir spirituel drapé dans des recommandations morales tellement vagues qu'elles n'aboutissent qu'à recommander la soumission des faibles aux forts. Qui sait d'ailleurs si ce comportement de lâcheté et de vice, n'est pas la conséquence mécanique de ces sempiternelles recommandations catholiques d'attendre l'au-delà plutôt que de se révolter au présent ? Les juifs sortant d'Egypte c'était pourtant le premier mouvement syndical de l'histoire. Quelle déchéance en trois millénaires pour ce mouvement.

La chef flic filme une française noire en règle que ses subordonnés se sont arrangés pour emprisonner et déshabiller sous des prétextes fallacieux ? Mais comment les médias ont-ils pu passer à côté de cela ? Les journalistes Etats-Uniens ont un peu plus d'intégrité semble-t-il ? à moins que la censure ne soit mieux organisée en France que chez eux ? où que la prison d'Abou Ghraib ait été plus sous le feu des projecteurs ? Quoi qu'il en soit madame la vicieuse, monsieur l'avocat gripsou, monsieur le banquier cupides… vous me direz deux ave Maria et trois pater-noster, absolution … et vas-y tu peux recommencer tes coups tordus…. Avec un blindage moral comme cela pourquoi se priver puisqu'au fond tout est permis si on fait le pari Pascalien, le pari le plus rentable, celui de faire semblant d'y croire tout en n'y croyant pas ? Si en revanche c'était trente jours de toilette délicate dans une maison de retraite à raison de 8 h par jour ou quelqu'autres travaux d'amour forcés d'intérêt général, ne serait-ce pas un peu plus ….pédagogique !

Non seulement il faut être diablement endoctriné pour croire à ces sornettes religieuses avec l'éducation d'aujourd'hui, non seulement on peut montrer que la plénitude de l'amour mystique peut aussi se développer à travers l'amour physique de l'autre (à condition d'être sincère dans l'amour qu'on lui porte), mais en plus une absolution et un pardon trop faciles ouvrent insidieusement la porte à tous ces comportements vicieux ; et si l'individu normal en profite de temps en temps, n'importe quel pervers le comprend et l'exploite immédiatement. Jésus était un homme pur, mais le catholicisme fabriqué deux siècles après lui est pourri (au même titre que l'Islam et ou le sionisme). Outre la fadaise d'un dieu créateur de tout, ces religions divisent les Hommes par mille moyens alimentaires, vestimentaires ou culturels et ont toujours leur position d'intermédiaire quant à l'accession à l'idéal mystique naturel des Hommes; que ce soit sous la forme de la guerre au protestantisme en Europe ou que ce soit la culpabilisation de l'Amour par l'exercice du plaisir du corps libéré pour toutes. N'est-ce pas la preuve que les religieux sont une organisation de domination ? Laquelle plus soucieuse de son intérêt que de celui de ses ouailles tantôt s'allie avec tous les autres dominants dans l'histoire tantôt prend le pouvoir à leur place ; mais jamais oh grand jamais ne soutient le peuple !

On voit la paille dans l'œil du voisin (le juif avant-hier, le bolchevik hier, l'arabe aujourd'hui) et pas la poutre qui est dans le sien (la soumission à l'envahisseur Nazis hier, la soumission aux idées ultra libérales aujourd'hui, l'attirance pour le matérialisme, le racisme ordinaire, l'exploitation des ouvriers, l'indifférence aux SDF….)

Eh bien mes chers compatriotes, je suis navré de vous dire que les problèmes ce n'est pas eux, c'est vous !

Et bien gros encore le problème : La veulerie, l'égoïsme, l'exploitation d'un système généreux, la tricherie, l'adoration du veau d'or, l'amoralité sous toutes ses formes quand ce n'est pas l'immoralité, l'exploitation d'un petit confort pour bon nombre d'entre vous…. voilà la réalité ! André Comte-Sponville avait raison de demander qu'on revisite les « péchés capitaux » Le dernier moment glorieux de votre histoire c'est la grande guerre de 14-18. Depuis, de Gaulle, la résistance et puis plus rien.

Ce ne sont pas les étrangers qu'on voit qui nous pourrissent la vie. Ce sont les parasites qui se cachent derrière des systèmes et se retranchent dans leur monde à part. Ce sont les financiers, les délinquants en cols blancs et la cohorte des lâches qui les relaient et qui donnent à pied joint dans le moindre leurre que des politiques hypocrites leur envoient pour satisfaire leurs bas instincts. Voilà la vérité sur nous-mêmes chers compatriotes !

L'épuration de 45 n'a pas suffi, la leçon n'a pas été apprise d'autant moins d'ailleurs que bon nombre ont su retourner leur veste à temps. Faut-il recommencer ?

Certainement mais ni fusiller ni tondre. Asservir simplement et fermement à l'intégrité et au bien commun : Faire pleuvoir les punitions pour ceux qui le méritent -sur la base des faits et sans mansuétude ou remise de peine; emprisonner tous les ripoux (la construction des prisons nécessaires dopera l'économie); supprimer tous les privilèges des fonctionnaires, politiques et assimilés (ça donnera des marges sociales), légaliser et contrôler les trafics quoi qu'en dise la morale (ça favorisera le retour à l'intégrité mieux que la police et la justice réunies), loger tous les travailleurs africains, caucasiens, maghrébins, … hommes femmes…ouvriers ministres…. Avec ou sans papiers… avec ou sans domicile à la même enseigne (celle de l'intérêt du pays), imposer à tous le même temps de travail hebdomadaire (pas 35 pour les administratifs et ouvriers et 0 à 80 pour d'autres… tous les mêmes régimes de retraite …), faire payer des impôts capital et lui imposer de se réinvestir dans l'économie réelle locale, organiser la régénération des propriétaires du grand capital par le mérite et pas par l'héritage, exiger le dynamisme et la prise de risque économique des structures (en particulier les banques et les CCI), récompenser le courage, l'effort, la constance, le travail personnel, donner le pouvoir à ces héros d'intégrité et aux idées d'intérêt général, réguler le commerce aux frontières avec des clauses sociales et environnementales, doubler les prix, tripler les revenus du travail, imposer la législation française à tous les travailleurs en France pendant la durée de passage sur le sol – même sous contrat de travail étranger (cela fera des emplois de contrôleurs et des plombiers polonais heureux….)

Je me demande quel autre corps que le peuple rassemblée derrière les valeurs républicaines ou l'armée (et son corollaire gendarmerie) aurait suffisamment de droiture en masse pour conduire cette évolution révolutionnaire intérieure ; laquelle qui me paraît hautement nécessaire si l'on veut réussir à influencer l'Allemagne pour renforcer l'Europe.

Même si le livre de Il ne faut pas être dupe de ces leurres bien ancrés dans une partie de la population, les financiers et les Etats Unis d'Amérique, affaiblissent la faiblesse de l'intégration en Europe par l'effet de leur propre mal pour asseoir leur domination et nous utiliser dans leur nouvelle rivalité avec la Chine. Notre meilleure voie dans la situation actuelle, c'est l'union intérieure et extérieure avec les peuples arabes qui adhèrent massivement à nos valeurs et rejettent comme nous celles des Etats-Unis. Il nous faut aussi négocier, avec une Chine toujours communiste et dirigée avec clairvoyance, une évolution coordonnée de notre renforcement industriel en parallèle de l'augmentation de sa demande intérieure.

Si tu veux changer le monde, commence par te changer toi-même a dit un Dalaï Lama ; les bourgeois français, les employés nantis et leurs flics racistes, tous les « blancs blancs » bon chic bon genre feraient bien de méditer cela et d'en tirer la conséquence logique : d'abord une évolution révolutionnaire intérieure, puis professionnelle et politique ; le tout très vite ; On se mouille en descendant dans la rue et en élisant un autre gouvernement pour un cap radicalement à gauche avec de vrais décisions géopolitiques; si l'on ne veut pas que la France soit rapidement finie et continuer à croupir dans le marigot actuel.

Debout la France !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 09/03/2011 18:04


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-7: VEAU D'OR !

LES HÉBREUX ET LES MATHÉMATICIENS ?

LA MÉCANIQUE QUANTIQUE.

Cordialement

Clovis Simard